Waimea, Jeune championne de Pole dance pleine d’avenir

0
5524

Elle a 17 ans et est arrivée première au championnat international Pole Art France, en catégorie amateur. Nous sommes allées à la rencontre de cette jeune sportive au mental d’acier et à la volonté infaillible.

IMG_1126-2

Quand et pourquoi avoir commencer la Pole Dance ?

Je suis passionnée de gymnastique artistique depuis 8 ans et lors d’une des séances, Vaiana Mahinui, la directrice de l’école Tahiti Pole Art est venue tester la gymnastique. Alors avec une amie, on a voulu à notre tour essayer la pole dance. Dès la première séance j’ai vraiment adoré, j’ai continué toujours avec mon amie, on faisait plusieurs cours par semaine et on se motivait à deux. Grâce à la gym, on avait beaucoup de facilités. Après moins d’un an de pole, l’école a organisé un événement auquel j’ai eu la chance de pouvoir participer et créer mon tout 1er solo, j’ai vraiment adoré et j’avais vraiment hâte du prochain ! À l’occasion du spectacle de fin d’année de l’école (Avalane) j’ai pu de nouveau monter sur scène et présenter un autre solo, j’ai commencé à m’entraîner tous les jours, la plupart du temps seule. J’ai la chance d’avoir accès à la salle régulièrement. J’ai toujours eu l’esprit de compétition, j’en avais déjà fait en gym donc lorsqu’à l’école Vairea (une des profs) a parlé de la compétition de Pole Art France, je n’ai pas hésité ! J’ai continué de m’entraîner avec mon coach Remi, l’équipe de l’école Tahiti Pole Art et tous mes entraînements personnels et les efforts on payé, grâce aux encouragement de mes amis, de ma famille et de mon copain, j’ai gagné cette compétition et aujourd’hui je m’entraîne déjà pour les prochaines !

Tu reviens avec une première place.

– A quel rythme t’es tu entrainé pour arriver à ce niveau ?

Dès que j’ai su que j’étais sélectionnée, c’est à dire près de trois mois avant, je me suis entraînée 4 à 6 heures par jour, tous les jours pendant les deux premiers mois. Au fil des semaines, les entraînements devenaient de plus en plus difficiles, sans compter les répétitions d’autres spectacles de l’école qui se faisaient le week end, alors vers la fin je ne faisais plus que 2 heures par jour.

– Décris nous une séance type de pole dance.

Les séances avec Vaiana commencent par une demi-heure de renforcement musculaire avec des variantes de pompes / squats / abdos … Après on fait un quart d’heure d’assouplissement pour les grands écarts et autres, et les 45 minutes restantes, on retravaille des tricks et elle nous en montre de nouveaux. Et quand je travaille seule, c’est la même chose mais je passe plus de temps pour tout.

– Penses tu aller plus loin dans tes objectifs ?

J’espère bien pouvoir faire encore pleins d’autres compétitions un peu partout dans le monde en espérant les gagner et continuer de faire des solos de pole sur des scènes de Tahiti.

Penses tu que la Pole dance soit un sport comme un autre ?

Je considère la pole comme un des agrès de la gym. C’est vraiment le même principe d’enchaîner les figures de force et de souplesse tout en faisant semblant que c’est facile. Ou bien on pourrait considérer ce sport comme une danse, en suivant les comptes de la musique et en alliant les figures de la barre au travail au sol. Donc je pense qu’il peut attirer un public plus grand, déjà par rapport à l’âge. L’âge n’est pas un obstacle, on peut commencer la pole à n’importe quel âge. Mais surtout parce qu’on peut faire ce qu’on veut, du sport uniquement comme un art ou même pour quelque chose de plus sexy ! C’est comme chacun le souhaite.

Quels muscles sont sollicités ?

Tout le corps est sollicité, au départ on va surtout sentir nos bras (biceps et triceps) se développer puis les abdos, les obliques et les dorsaux…ce sont surtout les muscles profonds ici qui nous permettent de faire des choses qu’on pensait impossibles ! C’est très similaire à la gymnastique car on travaille avec le poids de son corps. C’est un sport vraiment complet.

As tu vu des transformations physiques depuis tes débuts ?

Oui énormément ! Mollet, quadri, oblique, abdo, et surtout les épaules et les biceps ont bien pris en volume. Ça va très vite mais ce n’est pas vraiment un avantage quand tu veux porter une robe !

Des conseils pour ceux et celles qui voudraient se lancer ?

Il ne faut vraiment pas hésiter. Si j’avais su ce que j’allais découvrir avant de faire ma première séance.. Je suis tellement heureuse que mon ami m’est entraînée là dedans. Je me suis découvert une passion et surtout fait pleins d’amis ! L’ambiance est top, tout le monde s’entraide, il n’y a pas de jugement. Il y a toujours de nouvelles choses à apprendre, simples comme difficiles. Et la sensation de s’accrocher et de se laisser tourner est .. Incomparable ! C’est ça qui m’a fait rester. Je ne regrette absolument rien et j’encourage vraiment tout le monde à essayer.

RR

 

Total 3 votes
0

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cet article?

+ = Vérification Humain ou Spambot?

Partager sur