Rythmez votre vie ! Dansez !

0
697

Comme toute activité physique, si on la pratique régulièrement, tout votre corps en profite : vos muscles, votre cœur, vos os et votre cerveau. Bien-être, santé et moral sont au rendez-vous.

Alors maintenant, entrez dans la danse avec Reiarii Rochette !

IMG_7631Peux-tu nous parler de ton parcours de danseuse ?

J’ai commencé à danser dans le salon de notre maison familiale avec mes sœurs à l’âge de 6 ans. Ce n’est que plus tard que mes parents nous ont inscrites dans une école de danse. J’avais 10 ans il me semble. Et à partir de là je n’ai plus arrêté … J’ai fait mon premier heiva d’école de danse en 1996 avec Mehiti Hart et Karl Brillant. J’ai ensuite dansé plusieurs années avec Moeata Laughlin. Et naturellement, je me suis orientée vers une troupe professionnelle, O Tahiti E en l’occurrence en 2005. Puis j’ai fait un break pour la naissance de mon fils et depuis, je papillonne. J’ai fait plusieurs Heiva et plusieurs Hura Tapairu. Cette année je remonte sur la scène de To’ata pour le Heiva i Tahiti avec O Tahiti E.

Qu’est-ce qui t’a donné envie de danser ?

En Polynésie, c’est « naturel » de danser pour une petite fille. C’est dans les mœurs. Les garçons vont au football et les petites filles à la danse. C’est cliché, je sais, mais c’est comme ça.

Quels types de danse pratiques-tu aujourd’hui?

Du Ori Tahiti et de la danse de « kikiriri » (rires) quand il m’arrive de sortir le weekend.

Être svelte en musique :

Danser vous aide à perdre du poids et à tonifier vos muscles. Vos jambes sont le plus sollicitées. Mais pas seulement ! Les abdos deviennent aussi vos meilleurs amis pour adopter la bonne posture, le bon maintien. C’est aussi un sport d’endurance et cardio selon les styles de musiques. Ainsi, vous éliminez les toxines en transpirant et galbez tout votre corps.

L’échauffement est primordiale : renforcement musculaire et exercices cardio vous permettent de rentrer dans le rythme petit à petit. C’est ensuite grâce aux étirements que vous assouplissez vos muscles.

Un sport ultra complet et aussi excellent pour faire travailler votre système cardio-vasculaire et votre respiration. Pendant que vous enchainez vos pas et vos mouvements, votre cœur doit lui aussi suivre le tempo !

A quel rythme tu t’entraines et dans quel but ?

En ce moment, avec O Tahiti E, on répète (oui on ne parle pas d’entraînements dans le ori tahiti (rires)) 5 fois par semaine. 2 heures et demie environ par soir en semaine avec une répétition de 3 voire 4 heures en weekend pour le Heiva I Tahiti 2016. C’est le quotidien de la plupart des danseurs du heiva en cette période. Nos familles râlent beaucoup (rires) mais ils nous soutiennent aussi (enfin j’espère pour tous ;)).

Peux-tu nous décrire comment se déroule une séance de danse ?

De manière générale on commence par des échauffements d’environ 20 minutes : très intense à mon goût (rires) car on les finit souvent avec des petites séances d’endurance de fa’arapu.

Après ça on revoit certaines danses dans les détails avant d’enchaîner plusieurs filages (déroulés du spectacle en entier).

Le retour au calme se fait… à la maison ! (rires)

Penses-tu que la danse est un sport comme un autre ? Pourquoi ?

La danse est un art « physique »… Je ne parlerai pas de sport parce qu’on ne pourra jamais juger une prestation de danse comme on juge une compétition d’haltérophilie ou d’athlétisme. Mais bien sûr que c’est physique !

Quels muscles sont sollicités quand tu danses ?

Ohlala… Les cuisses, les ischios, les fessiers, les mollets, les abdos, les biceps, les triceps… ça travaille tout au fait ! Mais le travail principal se fait au niveau des jambes.

Tu penses que la danse est un bon moyen pour garder la ligne ?

Il y a 10 ans je ne m’en rendais pas compte (rires) parce que je dansais quasiment tous les jours et j’avais beau mal manger, je ne prenais pas de poids ! Aujourd’hui si j’arrête de danser, je grossis (c’est moins drôle que quand on a 20 ans c’est sûr !). Je pense que je ne suis pas la seule dans ce cas, à l’approche du heiva et au fur et à mesure que les répétitions augmentent on perd du poids. L’intensité des répétitions facilite la tâche.

Selon toi combien de fois doit-on s’entrainer pour que la danse soit bénéfique pour notre corps ?

Au moins 3 fois par semaine. 4 me semble parfait.

Gardez le smile ! En dansant votre corps sécrète des endorphines, les hormones du bien-être et du bonheur. Un bon moyen de vous épanouir à travers les gestes, d’évacuer votre stress quotidien et de vous libérer l’esprit. C’est aussi l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes et de partager un moment convivial !

Quelles sont tes motivations ?

Je prends énormément de plaisir à danser. Avant je dansais pour être avec mes amis, pour me dépenser et pour vivre « ma culture ». Aujourd’hui, je danse (en plus de toutes les raisons que je viens d’évoquer) pour me sentir bien, pour partager une passion avec un groupe de personnes que je connais ou que je ne connais pas…

 4Q9A7716

Bye Bye les complexes ! C’est bon pour le moral. Le corps et l’esprit sont liés : on danse comme on est dans la vie ! Ainsi chaque pas de danse vous mène vers une plus grande confiance en vous. C’est donc une excellente thérapie ! Vous apprenez à apprivoiser votre corps et surtout à l’aimer !

Quels sont les bienfaits de la danse sur toi (physique et psychologique) ?

Physiquement je me sens en forme mais ça ne me suffit pas pour me dépenser totalement. J’ai tout de même besoin de faire un peu de fitness à côté même si je ne trouve pas forcément le temps d’en faire autant que je le souhaite.

Psychologiquement c’est le pied !!! Je sors de trois heures de répétition là et je me sens tellement bien ! J’ai transpiré, j’ai souris, j’ai chanté, j’ai partagé des moments avec des amis et des personnes que je connais à peine, des instants de quelques secondes, des rires, … et pleins d’autres choses ! Et tout ça en dansant ! Il n’y a rien de comparable. Et sur scène c’est encore mieux !

Musclez aussi votre mémoire : Coordination des mouvements de vos bras et de vos jambes, mémoriser votre enchainement de pas… avec la danse vous mettez votre esprit à l’épreuve !

Des conseils à donner aux futurs danseurs et danseuses qui hésitent encore à entrer dans la danse ?

N’ayez pas peur ! C’est tout bénef ! Et pour le côté physique et pour le côté humain ! Tu arrives seul, tu repars avec une famille de cœur et si tu es assidu, avec un corps de rêve ;).

Charlotte Rivollier

Total 0 votes
0

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cet article?

+ = Vérification Humain ou Spambot?