Aude Lionet, sirène des mers du sud

0
2105

Aude Sirène des mers du sud, c’est ce que l’on se dit lorsqu’apparaissent sur la toile des photos d’Aude Lionet. Une silhouette de rêve, un sourire charmeur et des performances sportives à attirer des sponsors internationaux …

Cette jeune sage femme est passionnée de voyages et de la mer.

Connue pour être modèle et égérie d’une marque de SUP, Aude pratique le surf dès que le temps et les conditions lui permettent.

12688262_782194558552693_4857138516672808800_n

« Je fais du SUP Surf au moins une fois par semaine en évitant au maximum d’y aller en bateau. La rame vers le spot fait guise d’échauffement et de training abdos. »

 

12992310_10207216896435383_1262588229_nEn effet, pour avoir un corps comme le sien la jeune femme pratique, en plus des sports de glisse, du fitness à Red Zone (« car l’équipe est super ! ») et des exercices au réveil quand elle est en mission dans les îles en semaine.

« Je ne suis pas de régime particulier, j’essaie de faire attention à ce que je mets dans mon assiette. Le matin je mange consistant pour ne pas avoir de fringales avant le déjeuner. Des bananes, dde l’avoine, des amandes, ça donne de l’énergie jusqu’à midi.

Je supprime complètement le sucre blanc de mon alimentation et le remplace par du miel, du stevia.. Si j’ai un petit creux une poignée d’amandes avec quelques cramberries. Pour les repas ; j’essaye de manger en quantité décroissante c’est-à-dire que je mange peu le soir car je ne vais pas dépenser en dormant (rires).

Ma petite astuce bien-être : le vinaigre de cidre. Une cuillère le matin et une le soir : ça renforce les défenses immunitaires et le métabolisme et ça donne la pêche. »

Tu travailles dans le milieu de la santé, les statistiques actuelles montrent qu’un polynésien sur trois est en surpoids ; quelle solution pourrait-on proposer?

« La population est addicte au sucre : les enfants sont habitués dès leur plus jeune âge à consommer très sucré. Le gouvernement, à mon avis, a son rôle à jouer dedans car c’est tout un système qui doit changer, certainement en faisant des choses qui ne plairont pas focément aux grandes sociétés de distribution.

On peut commencer par supprimer les distributeurs de boissons gazeuses qui sont en bord de route sur la côte Est et toutes les publicités qui s’y affèrent. Refaire l’éducation des enfants et des parents pour les sensibiliser à la dangerosité du sucre. Et à la place mettre en avant nos boissons locales : de l’eau de coco par exemple. »

Voici donc le portrait d’une jeune femme bien faite et bien pensante dont nous devrions tous prendre exemple.

12966344_10207216896875394_1588402725_n

Total 1 votes
0

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cet article?

+ = Vérification Humain ou Spambot?